Maths et covid-19 | pourquoi les chiffres des médias sont inutiles !

Chiffres COVID

Oui c’est un peu cavalier de dire que les chiffres de la covid sont inutiles et c’est un peu une provocation.

Mais quand on me demande à quoi servent les mathématiques, en ce moment, je répond “à ne pas croire systématiquement” ce que les journalistes, les médecins, les experts disent.

Les maths servent aussi entre autre à éviter de vous faire avoir par les médias, les politiques ou votre collègue qui est persuadé que la Terre est plate, en avançant des chiffres ou des nombres pour prouver ce qu’il avance.

Or utiliser des statistiques c’est un bon début encore faut-il savoir décrypter les résultats et vous allez voir plus loin comment des pouvoir publiques peuvent prendre des décisions par l ‘émotion générée par des statistiques dites alarmantes

Qu'est-ce que la science de la statistique ?

La statistique est l’ensemble des méthodes qui ont pour objet la collecte, le traitement et l’interprétation de données d’observation relatives à un groupe d’individus ou d’unités.

(source wikipédia)

 

Je reviendrais sur la science statistique dans un autre article pour approfondir le sujet.

 

Retenez juste que comme indiqué la présentation des données doivent être claires.

 

A l’heure où j’écris cet article nous sommes en plein confinement et d’ailleurs la saison 2 est bien moins attrayante, et c’est pour ça qu’on pourrait changer l’équipe de scénariste, parce que ça tourne en rond et c’était pas vraiment la meilleure chose à faire.

 

La situation sanitaire est alarmantes et il faut prendre des mesures !

 

En tout cas c’est ce que l’on cherche à nous montrer par des chiffres qui sont inquiétants.

 

Inquiétants par l’interprétation qui est faite sans jamais remettre en cause que la statistique est une science humaine donc une science moins rigoureuse que les mathématiques

 

Les résultats donnés sont sujet à des interprétations.

Voici la capture d’écran que j’ai faite issue d’une émission de BFMTV

Chiffres COVID

Si on lit bien on se retrouve avec :

  • 58046 nouveaux cas en 24 h
  • 4421 patients en réanimation
  • 19248 patients hospitalisés sur les 7 derniers jours

Vu comme ça le présentateur des infos nous a dit que c’était très inquiétant et on peut le croire les chiffres sont énormes !

 

En tout cas c’est ce que l’on cherche à nous faire penser !

 

Mais je ne suis pas de ceux qui croient ce qu’ils voient parce que les sens sont trompeurs.

 

D’ailleurs c’est de ça dont usent les magiciens : nos sens pour nous tromper par le détournement d’attention.

 

Il nous montre le foulard rouge et on oublie de regarder son autre main.

 

Avec notre étude de cas c’est pareil !

 

Rentrons dans le détail des chiffres des patients en réanimation.

  • 4421 ok mais quelle est l’unité de temps choisi pour recueillir ce chiffre ?
  • 4421 depuis le confinement ?
  • 4421 depuis le début du mois ?

On ne sait rien de cette donnée

Si on les écoute le service de réanimation est saturé tous les jours et on n’en ressors jamais quelque part !

 

La stratégie de la peur est en route voilà pourquoi il faut traduire les chiffres !

 

Analysons les autres données statistiques.

  • 58046 nouveaux cas en 24 h
  • 4421 patients en réanimation
  • 19248 patients hospitalisés sur les 7 derniers jours
  • Aucun de ces chiffres ne peuvent être mis en vis à vis.
  • Aucune conclusion n’est possible.
  • Aucun taux n’est calculable.

Rien n’est comparable c’est comme si on comparait des pommes avec des poires et des chaises de jardins en promotion.

 

Vous avez appris que l’on ne peut pas calculer ou comparer des pommes avec des poires.

 

Cette stratégie crée une confusion évidente et je suis certain que vous vous dite « on ne comprend plus rien, on ne sait plus qui croire »

De quoi parlent ces chiffres ?

 

 

La question est claire et pourtant personne ne la pose !

 

Déjà quand on regardent les chiffres on prend peur parce que 58046 cas en 24h ça semble beaucoup comparé au 19248…en 7 jours ( c’est là l’arnaque ou l’astuce) ça permet de créer un biais cognitif qui va associer les deux chiffres alors que le facteur temps est différent.

 

L’un c’est en 24h, l’autre c’est sur 7 jours et en plus ils ne parlent pas de la même chose.

 

De plus est-ce que l’on compte les 4421 patients en réanimation dans le nombres de patients hospitalisés dans le même facteur temps ?

 

Rien n’est clair et c’est tous les jours que vous êtes assommés de chiffres de nombres, de pourcentage pour vous démonter que la politique choisie est la meilleure.

 

Pour finir vous allez maintenant vous rendre compte que l’on vous demande de croire ce que l’on vous dit parce que eux savent et vous non, parce qu’ils ont les chiffres…bref par ce que l’on appelle la preuve d’autorité.

 

Vous avez maintenant une méthode pour voir les chiffres différemment et vous vous ferez votre opinion qui sera de moins en moins orientée.

Vous voulez progresser en maths en une semaine ?
Cliquez c'est gratuit

O.

 

 

Comprendre les maths : par où commencer ?

Comprendre les maths, ok mais Le plus difficile lorsque l'on souhaite s'améliorer en mathématiques est de savoir par où commencer ?  Read more

Calcul Mental : 3 astuces pour calculer plus vite !
comment calculer plus rapidement

CLe calcul mental pourquoi faire ? Il est souvent utile dans la vie quotidienne de faire du calcul mental avec rapidité et Read more

les nombres premiers, à quoi ça sert ?
en rose les nombres premiers

  Les nombres premiers sont dans notre mémoire perdus au fond de nous  avec les histoires qui nous font honte, Read more

La semaine des mathématiques, je ne savais même pas que ça existait !
semaine des mathématiques, 2ème édition

    La semaine des mathématiques, si je vous assure ce n'est pas une blague ça existe et je vous Read more

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.