Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
0 Partages
formation maths

Introduction

S’IL Y A UNE SÉLECTION POUR SUBIR LES ÉCHECS SUCCESSIFS, POUR NE PAS
AVOIR UNE VIE STABLE, FIXE AVEC UN BON SALAIRE, JE L’AI RÉUSSIE HAUT LA MAIN.

DE TOUTE FAÇON ON POURRAIT DIRE « SI T’ES NUL EN MATHS AVANT 20 ANS T’AS RATÉ TA VIE ».

ENFIN C’EST CE QUE LA PENSÉE UNIQUE VÉHICULE TOUS LES JOURS ENTRE AUTRES CHOSES
À LA GRANDE MESSE DU 20H (QUI N’EST PLUS SI GRANDE QUE ÇA).

Or tout ça est faux et je ne cherche pas vraiment à provoquer le politiquement correct mais à
dénoncer (qui je suis pour ça ?) une réalité cachée que j’ai découverte peu à peu et que j’ai retrouvée dans le film « Comment j’ai détesté les maths » réalisé par Olivier Peyon.

Et si je parle de sélection, c’est parce que les mathématiques sont un des instruments de sélection à la fois pour faire de bonnes études, de bonnes écoles mais aussi pour avoir un bon travail, avec un bon salaire, qui permettra de prospérer et de rendre heureux sa petite famille qu’il faudra emmener en vacances aux Maldives ou faire le tour du monde, du moins si on a encore des RTT à dépenser malgré les 78h de travail par jour que demande un travail à plus de 5000 euros par mois (oui cette phrase était beaucoup trop longue mais bon).

Euh oui 78h c’est un peu exagéré, allez je vous la fait à 14h par jour.

Notre monde est basé sur l’argent, la finance, l’accumulation de capitaux et la loi du marché.


Ce monde ne peut exister sans les chiffres, les nombres, les équations, les pourcentages… et c’est la raison qui légitime la sélection via les mathématiques.

FALLAIT-IL QUE JE DEVIENNE FORT EN MATHS POUR CHANGER LES CHOSES OU FALLAIT-IL QUE JE MISE SUR MES FORCES ET QUE JE DÉVELOPPE MES TALENTS ? 

LA RÉPONSE EST DANS LA QUESTION.

Le problème c’est que le système que j’ai connu était basé sur la sanction et non l’encouragement. 

Au final, j’étais peut-être laborieux en maths, j’avais certainement un manque de compétences, et bien que volontaire, mes efforts étaient vains.
Peut-être que le système actuel va changer, peut-être qu’il est déjà en train de changer (je n’ai pas visité toutes les écoles pour le savoir), et si c’est le cas, je m’en réjouis.

Mais en attendant, mes lacunes en mathématiques m’ont fait perdre confiance, et ont gâché une partie de ma vie.


Notre vie est centrée autour des mathématiques (entre le calcul mental qui m’a amené à créer une formation sur le blog plusbelleslesmaths, les pourcentages, les taux d’intérêts, les placements financiers…), on n’échappe pas à la colonisation des maths dans notre vie.

PEUT-ON SE SOIGNER ET COMBLER SES LACUNES EN MATHS, SANS ÊTRE «DOCTEUR» EN MATHÉMATIQUES ?

LA CRÉATION DE CE LIVRE EST LA RÉPONSE À CETTE QUESTION.

Ici je voudrais partager avec vous tout ce que j’ai appris, ce que j’ai compris et ce que par extension vous allez comprendre.

Comme vous le savez je ne suis pas écrivain, et je n’ai pas le style littéraire qui intéresse les critiques et les spécialistes de la mise en demeure du talent en manque (selon eux). Mais je suis convaincu qu’il est possible de démystifier une matière comme les mathématiques en rendant clairs et concrets des concepts qu’on utilise tous les jours et qui ont permis l’explosion technologique des
30 dernières années.

J’ajoute que je n’ai surtout pas la prétention de remplacer les professeurs et le système éducatif,

je propose juste une alternative pour réviser, apprendre ou approfondir de façon ludique les cours déjà vu à l’école.

 

fin de l’extrait qui j’espère vous a donné l’eau à la bouche et pour aller plus loin et lire la suite c’est par ici que ça se passe ;)

 

 

 

 

 

Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
0 Partages